Que peut-on fabriquer avec une défonceuse ?

Utilisation d’une défonceuse

La défonceuse peut faire beaucoup plus que de couper des bords sophistiqués. Elle permet également de découper des moulures et des feuillures sans défaut et de créer les motifs en bois les plus parfaits. La défonceuse est un appareil employé pour raboter ou évider une partie d’une pièce de bois relativement dure et même d’autres matières.

Il est certain que les défonceuses servent principalement à travailler le bois, dans les domaines de la menuiserie et l’ébénisterie. Cet outil polyvalent est aussi couramment utilisé comme outil de plongée et peut également être intégré dans une table de défonceuse.

Au départ, les défonceuses à bois étaient des outils à main, mais elles ont progressivement évolué pour devenir les défonceuses à commande électronique d’aujourd’hui. La forme originale de la défonceuse a d’abord été présentée comme un outil à main, avec une base large et une lame étroite dépassant largement de sa plaque de base.

L’outil de défonceuse électrique d’aujourd’hui est une forme moderne de toupie dont la forme la plus courante est une broche entraînée par un moteur électrique et l’outil à main est appelé dans ce cas plan de toupie. Il s’agit d’un plan plat avec un arbre rotatif ou une mèche dépassant du fond. Un moteur électronique actionne l’arbre, ce qui le fait tourner rapidement.

Aujourd’hui, il existe de nombreux styles de défonceuses à bois, certaines sont à manche plongeant, d’autres à manche en D et d’autres encore à double manche.

Différents fabricants produisent les défonceuses modernes pour différents types de travail du bois, et aujourd’hui, la plupart des défonceuses à bois sont équipées de commandes de vitesse variable et ont des bases plongeantes qui peuvent également être verrouillées en place de sorte que la défonceuse peut également être utilisée comme défonceuse à base fixe.

Certaines sont dotées d’une fonction de démarrage progressif qui signifie qu’elles augmentent leur vitesse progressivement et cette fonction est particulièrement souhaitable pour les défonceuses équipées d’un gros outil de coupe.

Que pouvez-vous créer et entretenir avec une défonceuse? Il suffit de regarder autour de soi et dans votre maison. Cadres, armoires de cuisine, bureaux, bordures, portes. Vous pouvez également être très créatif et découper plusieurs trous dans le bois afin de créer des boiseries plus décoratives. Si vous êtes créatif, non seulement pour le travail du bois, mais aussi pour le découpage et la découpe de plastique, de métal et de stratifiés, la défonceuse sera un excellent outil.

Les toupies à bois sont utilisées sur des pièces de bois plates pour tracer des motifs, souvent maintenues en place par des pinces. Le dessin est dessiné au préalable sur le bois pour faciliter le traçage. Les défonceuses à bois ont permis de recréer facilement des répliques exactes dans les meubles et ont révolutionné l’ébénisterie, le travail des chants et des volutes, ainsi que la découpe précise. Que peut-on réaliser avec une défonceuse ? En voici quelques exemples.

Le processus d’utilisation

Comment utiliser une défonceuse ?
Comment utiliser une défonceuse ?

Le routage est le processus à grande vitesse qui consiste à couper, tailler et façonner le bois, le métal, le plastique et divers autres matériaux. Le routage du bois est un processus de façonnage utilisé pour produire des bords et des formes finis. Certains matériaux qui sont difficiles à façonner avec d’autres procédés peuvent être façonnés et finis proprement avec différentes techniques de routage.

Pour certains travaux plus légers, l’utilisation d’une défonceuse à bois peut être plus pratique que la toupie et permet d’effectuer le travail beaucoup plus rapidement.

Utiliser la défonceuse pour construire des boîtes et des tiroirs

Boîte en bois avec tiroirs
Boîte en bois avec tiroirs

À l’époque, il y a environ 5000 ans, les menuisiers réalisaient des tiroirs et diverses boîtes. Ils les réalisaient à partir de pièce de bois d’un seul tenant. De fait, il leur était impossible de fabriquer rapidement et avec minutie des objets tels que celui ci-dessus avec leurs anciens instruments Pas d’électricité donc pas de défonceuse. Aujourd’hui, un certain nombre de boîtes, de joints et de tiroirs en bois peuvent être créés avec la toupie à bois.

Lorsque vous fabriquez un tiroir avec votre toupie, vous devez faire en sorte que le sens du fil du bois passe d’un côté à l’autre, de manière à ce que le fond du tiroir soit bien visible. Cela permet de pousser les côtés du tiroir vers l’extérieur, ce qui fait que le bois se lie ou colle dans l’ouverture.

Faites en sorte que les tiroirs soient exactement de la même taille que les ouvertures des tiroirs. Ils seront trop grands pour fonctionner correctement, mais vous pouvez utiliser la ponceuse à courroie pour prélever un peu de matière sur les surfaces extérieures afin d’obtenir un ajustement parfait.

Si vous avez décidé de créer une boîte en bois d’une seule planche à l’aide de votre toupie à bois, assurez-vous de défoncer la cavité en plusieurs passes en ne coupant pas plus de 1/8″ à chaque passe jusqu’à ce que vous ayez atteint la profondeur souhaitée. Commencez à fraiser la circonférence de la cavité et maintenez le palier pilote appuyé contre le modèle. Ensuite, il suffit de déplacer la toupie d’avant en arrière pour nettoyer les déchets dans la cavité.

L’affutage des bords de la pièce de bois

Affutage des angles
Affutage des angles

Les menuisiers façonnent les arêtes. C’est leur métier. Le progrès apporté par l’électricité a permis la création et la démocratisation d’appareils tels que la défonceuse au détriment des outils à main. Pourquoi réaliser des arrêtes, des angles, si ce n’est pour raisons pratiques et esthétiques ? En effet, les arrêtes contribuent à la finalité de la réalisation en cours. Cela participe à la mise en valeur du projet ainsi qu’au design.

L’utilisation de la défonceuse permet de travailler avec une grande précision les feuillures, les rainages et les bordures. La principale chose dont vous avez besoin pour découper les profils d’arêtes les plus parfaits est la netteté de la mèche !

Avec une défonceuse, il est préférable de travailler dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. En travaillant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre avec la toupie à bois, la mèche pousse la toupie vers vous plutôt que de l’éloigner, il est donc plus facile de contrôler la toupie et d’être plus sûr pendant que vous travaillez.

Si certaines parties du bois s’effritent dans le coin, commencez à résoudre le problème en « coupant en montant » (ou en coupant maintenant dans le sens des aiguilles d’une montre) sur quelques centimètres dans le grain final aux coins « nord-est » et « sud-ouest » de la planche. Ensuite, commencez à n’importe quel endroit de la pièce et faites tourner la toupie autour du bois dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Mais si vous devez défoncer l’intérieur de quelque chose, comme un cadre, vous devez le faire dans le sens des aiguilles d’une montre.

Découper des dadoes

Découpe de dadoes
Découpe de dadoes

La façon la plus pure et la plus solide de soutenir les étagères sur le côté d’une armoire sont les dadoes (rainure découpée dans une pièce de bois dans laquelle une autre pièce de bois s’insère parfaitement.). Un dado est un canal à paroi carrée et à fond plat qui est coupé dans le sens du grain du bois. (Lorsqu’il suit le fil du bois, on appelle ce canal une rainure.) Vous coupez un dado ou une rainure dans une planche, et l’extrémité d’une planche correspondante s’y adapte. Une coupe bien placée et de taille appropriée fait le joint.

Pour créer un dado, prenez d’abord un morceau pour votre défonceuse qui correspond à la largeur de dado désirée afin de pouvoir faire la coupe en un seul passage. Serrez le gabarit (avant et arrière) sur une pièce de bois d’essai, puis placez la mèche droite de 1/4 de pouce de profondeur et faites un passage à travers le côté droit de la partie en « T » du gabarit et dans le bois.

Vérifiez le nouveau dado avec un carré pour vous assurer que le gabarit est bien droit et que vous êtes prêt pour l’original. Planifiez et marquez l’emplacement du dado sur la pièce, puis alignez la rainure du gabarit avec vos marques de montage, fixez le gabarit au bois et commencez à créer le dado.

Ne coupez que sur le côté droit du gabarit et éloignez la toupie de vous ; le sens de rotation de la mèche de la toupie tirera la base de la toupie contre le gabarit. Si vous coupez sur le côté gauche du gabarit, la toupie aura tendance à s’éloigner du gabarit et vous finirez par créer un dado de type run-amuck.

Découper des feuillures

Découpe de feuillures

La feuillure est l’un des premiers joints que les nouveaux menuisiers apprennent, et qu’ils ne cessent jamais d’utiliser. Il est facile de fabriquer des feuillures avec une toupie et elles sont utiles dans de nombreuses situations. Vous pouvez avoir besoin de différentes tailles de feuillure, mais un simple morceau de feuillure suffit.

Même si vous disposez d’une scie à table et d’un jeu de dado, il peut être plus rapide et plus facile de faire des feuillures avec une toupie. L’utilisation d’une toupie peut éviter de devoir perturber la mise en place d’une autre machine qui peut encore être nécessaire pour le projet. Dans la plupart des cas, la qualité des feuillures produites par une défonceuse est au moins égale à celle des feuillures fabriquées avec d’autres machines.

Pour créer des feuillures avec votre toupie à bois, il est nécessaire d’utiliser des mèches à feuillures. Les mèches à feuillures ont généralement un diamètre plus important, c’est pourquoi vous devez faire attention à la vitesse de rotation de la toupie (tr/min). Il est crucial pour la sécurité et les bonnes performances de suivre les recommandations exactes du guide de la mèche et du guide des fabricants de toupies, concernant la vitesse de la toupie et la taille de la mèche utilisée.

Si vous ne possédez pas de toupie à vitesse variable, vous devez consulter la documentation fournie avec la défonceuse et en savoir plus sur le régime de fonctionnement (qui est généralement indiqué sur une plaque sur la toupie elle-même) pour voir s’il est compatible avec la mèche que vous utilisez pour créer des feuillures.

La vitesse à laquelle vous déplacerez la toupie le long du bois a une incidence directe sur la qualité de la feuillure produite. Si vous vous déplacez trop rapidement, des éclats ou des déchirures peuvent se produire, trop lentement et vous brulerez le bois en raison de la chaleur dégagée.

Pour le rainurage de pièces plus petites, utilisez une table de défonceuse. Dans une table de défonceuse, vous pouvez utiliser une simple mèche droite pour couper la feuillure ou vous pouvez utiliser une mèche à feuillure avec un guide de roulement.

Le marquage par incrustation

Vous pouvez facilement décorer des surfaces en bois en découpant des mortaises peu profondes et en les remplissant de bandes de placage incrustées, de pièces de marqueterie et de parquet, de plaques de nacre, de fils de fer, d’époxy coloré, etc.

Les objets incrustés y sont petits et de forme complexe, c’est pourquoi non seulement la forme doit être correcte, mais la profondeur doit également être précise.

Pour incruster une bande droite par exemple, commencez par mesurer sa largeur et son épaisseur. Puis, à l’aide d’une toupie à main ou de table, percez une rainure, un rainage ou une feuillure peu profonde pour l’ajuster. La rainure découpée, ajustez la bande en la collant à sa place.

Si les matériaux de marqueterie que vous utiliserez sont assez épais, vous devrez fraiser un évidement légèrement moins profond que la marqueterie épaisse. De cette façon, elle ne dépassera que légèrement la surface du bois. Utilisez le fraisage pour faire un évidement à la profondeur exacte.

Joints en queue d’aronde

Joints en queue d’aronde

C’est la marque de fabrique de l’artisanat du bois. Les Dadoes seuls ont une faible résistance mécanique, mais avec l’ajout d’une douille en queue d’aronde et d’un tenon en queue d’aronde, le joint sera correctement aligné et solide.

Les queues d’aronde peuvent être assemblées de trois façons, les queues d’aronde traversantes, doubles ou coulissantes. La défonceuse est le seul outil électrique capable de les réaliser toutes !

Pour réussir un assemblage à queue d’aronde logé, il faut disposer d’un certain nombre d’outils et d’installations. Le dado doit avoir une largeur d’au moins ¾ » pour pouvoir permettre à une douille de guidage de ¾ » d’entrer dans le dado pour créer la douille à queue d’aronde. L’épaisseur du fond du tiroir doit être identique à la largeur des dados.

Lorsque les douilles prédécoupées sont déjà prêtes, il suffit de passer la fraise à la mèche à queue d’aronde. Fixez la pièce sur votre table de travail, verrouillez la profondeur de la mèche de la toupie et mettez la toupie en marche. La mèche à queue d’aronde et le guide de la douille doivent permettre de localiser le dado lorsque la toupie est glissée le long de la face de la glissière du boîtier.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.